You are not authorized to print this content

❗ Notice:

The Vacancy closing date of this publication has expired
Cordaid: Recrutement d’un cabinet d’audit comptable

Recrutement d’un cabinet d’audit comptable
Cordaid

info@cordaid.org https://www.cordaid.org/

Cordaid

AVIS DE MANIFESTATION D’INTERET OUVERT NATIONAL

Recrutement d’un cabinet d’audit comptable

1 . Contexte

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Just Future », Cordaid lance un avis d’appel d’offre pour le recrutement d’un cabinet d’audit comptable chargé d’effectuer un audit financier du projet « JUST FUTURE » pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2023.

  1. Acquisition des termes de références

Pour les soumissionnaires intéressés, les termes de référence sont disponibles sur demande par mail à Burundi.Office@cordaid.orq à partir du 23 novembre 2023 


Date limite de dépôt des offres

Les offres sous plis fermés devront être déposées à l’adresse indiquée ci-dessus au plus tard, vendredi le 4 décembre 2023 à 10h, heure locale.

POUR CORDAID BURUNDI

Cordaid

Termes de référence pour l’audit financier du projet « JUST FUTURE» pour la période du ‘1 er au 31 décembre 2023

  1. Contexte & justification

Cordaid est une organisation sociale, experte dans le domaine de la coopération au développement et dans celui de l’aide humanitaire. La dignité de chaque être humain occupe une place centrale, ainsi que la solidarité pour offrir à chacun une existence digne sans distinction d’âge, de sexe, de nature, d’origine, de religion et de conviction politique. Cordaid en tant qu’organisation d’aide au développement, reconnait la force qu’ont les gens à initier des changements positifs dans leur propre vie. A cet effet, Cordaid comprend que, en essence, le développement est un processus où, animés par une justice sociale, les rapports de force changent. Cordaid coopère avec des organisations de la société civile (partenaires locaux), qui sont passionnées à changer la situation, et qui partagent avec elle ce en quoi elle croit.

Cordaid Burundi a reçu un financement du ministère des Affaires étrangères du gouvernement des Pays Bas. Ce financement est en train d’être exécuté dans le cadre du programme « Avenir Juste » qui est une continuité du programme partenariat stratégique pour le lobbying et le plaidoyer. L’alliance composé de plusieurs ONGs international et nationale met en œuvre un programme innovant, inclusif et ambitieux d’une durée de 60 mois (Janvier 2021 — Décembre 2025), qui vise à influencer les politiques et les pratiques aux niveaux local, national, régional et international dans la recherche d’un accès plus équitable à la justice, de services de sécurité plus responsables et réactifs, et de processus plus inclusifs de prise de décision et de recherche de la paix.

L’objectif général du projet JUST FUTURE est l’amélioration de l’accessibilité, de la réactivité et de la redevabilité des institutions de sécurité et de justice, et la mise en place de processus de prise de décision politique et de paix inclusifs, grâce à la mobilisation de la société civile pour une action collective et un plaidoyer qui contribuent à l’accélération et à la localisation de l’ODD dans 6 pays fragiles

Le projet espère atteindre cet objectif grâce à 3 résultats

Résultat 1 : Les prestataires de sécurité sont plus réactifs et plus responsables, et prennent des mesures permettant aux groupes les plus exclus de bénéficier de la sécurité, de la protection et de l’application de la loi.

v/ Résultat 2 : Les prestataires de services de justice sont plus réactifs et plus responsables, et prennent des mesures permettant aux groupes les plus exclus de défendre et de faire respecter leurs droits, de réparer les préjudices et de résoudre les litiges.

Résultat 3 : Les collectivités les plus exclues influencent les décideurs politiques dans un contexte d’espace civique adéquat et de respect des droits de l’homme, ce qui conduit à une prise de décision politique et à des processus de paix plus inclusifs.

Au terme de chaque année de mise en œuvre, Cordaid organise un audit financier lui permettant de réorienter le projet vers le droit chemin ou encore déterminer que le risque qu’il pose est trop important pour l’organisation. C’est dans ce cadre que les présents termes de référence sont élaborés.

  1. Objectifs de la mission :

I.I. Objectif principal

L’objectif principal de la présente mission est d’effectuer l’audit financier du projet « Just Future » pour Cordaid et ses partenaires de mise en œuvre (AFRABU, OAG et le Barreau des Avocats de Bujumbura) pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2023.

1. 2. Objectifs spécifiques

  • S’assurer que les dépenses du projet ont été effectuées conformément aux clauses contractuelles
  • S’assurer que les clauses contractuelles ont été respectées dans le cadre de l’exécution des activités du projet faisant l’objet de l’audit
  • S’assurer que les dépenses effectuées sont prévues dans le budget et sont conformes aux principes généraux admis pour la gestion administrative et financière, en particulier ceux de l’optimisation des ressources en rapport avec leurs coûts et efficacité
  • Analyser et évaluer la gestion financière et le système de contrôle interne en place
  • Valider et exprimer une opinion sur les états financiers produits pour la période auditée en rapport avec le projet
  • Faire des recommandations concrètes et pratiques destinées à améliorer la gestion comptable et financière

Formuler des recommandations éventuelles pour l’amélioration du système de contrôle interne et la tenue de la comptabilité pour les projets et exercices ultérieurs.

Il. Méthodologie

La mission du cabinet d’audit devra être conduite conformément aux normes internationales d’audit (International Standards on Auditing- ISA) établies par l’IFAC (International Federation of Accountants)

Le cabinet d’audit prendra connaissance des activités réalisées au cours de la période auditée pour le projet concerné et le budget de la période auditée pour chaque partenaire.

Ill. Résultats attendus rapport d’audit provisoire en francais et en anqlais sera produit et envoyé aux Un organisations auditées et à Cordaid pour commentaires et observations éventuelles.

Un rapport d’audit définitifen francais et en anqlais sera alors élaboré après avoir pris en compte les observations et commentaires des organisations auditées et de Cordaid sur les conclusions du rapport provisoire. Ce rapport devra inclure toutes les dépenses du projet pour la période concernée.

Le rapport définitif inclura les points suivants

  • L’opinion de l’auditeur pour la période auditée suite à la vérification de l’exactitude et fiabilité des états financiers et d’autres documents pertinents du projet
  • Dans chaque rapport devra figurer l’état des fonds reçus, des coûts directs éligibles et/ou inéligibles et des coûts indirects ainsi que l’analyse financière de la trésorerie en fin de la période auditée conformément aux clauses du contrat
  • L’analyse du système de contrôle interne et formulation des recommandations pour l’amélioration du système de gestion administrative, comptable et financière.
  1. Profil du consultant (bureau audit)

Le Consultant doit être un cabinet d’Audit agréé par l’Ordre des Professionnels Comptables. Le cabinet doit avoir en outre, une expérience confirmée en audits des états financiers (vérification et validation des dépenses) des projets financés par les agences des Nations Unies, la Banque Mondiale, la BAD, Union Européenne , le Ministère des Affaires étrangères du gouvernement des Pays- Bas, et autres bailleurs bilatéraux. Les expériences antérieures du cabinet en audit des organisations et des projets de développement dans le secteur similaire constituent un atout pour le cabinet.

Le personnel clé de la mission devra comporter au moins

  1. Un Directeur/Chef de mission ayant au moins un diplôme niveau (BAC + 5 ou plus) en audit ou gestion/comptabilité et justifiant d’une expérience de 5 ans au moins en gestion administrative et comptable et/ou en audit financier dont 3 ans au moins d’audit des projets du même domaine
  2. Un auditeur senior titulaire d’un diplôme niveau BAC+ 5 ans en comptabilité et/ou audit et justifiant d’une expérience d’au moins 3 ans
  3. Un auditeur junior titulaire d’un diplôme niveau BAC+ 5 ans en comptabilité et/ou audit et justifiant d’une expérience d’au moins 2 ans.
  4. Durée de la mission

La durée de la mission est de 30 jours calendrier.

VI.  DOCUMENTS CONSTITUTIFS DE L’OFFRE

Les cabinets spécialisés dans le domaine et intéressés, sont invités à soumettre leurs offres techniques et une financière dans deux (02) enveloppes distinctes.

La 1 ère enveloppe contiendra l’offre technique constituée des éléments ci-après

  1. Une présentation du cabinet et de son expérience en général, et en particulier avec les Institutions Financières
  2. Une note de la compréhension du travail et des termes de références
  3. La méthodologie à mettre en place d. Le plan de travail, l’organisation et le chronogramme des activités tenant compte de la durée de la mission indiquée au point V des présents TdRs.
  4. Les curriculums vitae des différents experts alignés pour l’exécution de l’audit informatique, leurs cahiers de charges respectifs tenant compte de leur expérience et compétences, les réalisations de chaque expert
  1. Au moins Cinq références techniques ou lettres de recommandation et/ou PV de réception d’ouvrages similaires réalisés.
  2. Toute autre information jugée pertinente.

La proposition technique ne comprendra aucune indication sur le coût et sera rédigée en langue française.

L’Offre Financière quant à elle, comprendra

  1. Les honoraires et autres frais y afférents, toutes taxes comprises
  2. L’offre financière est exprimée Francs Burundais (BIF).
  3. La monnaie de paiement est le BIF

VII. DEPOT DES OFFRES

Les deux enveloppes adressées à Madame la Directeur Pays de Cordaid seront placées dans une enveloppe extérieure portant la mention suivante : « Offre pour Audit du projet « Just Future 2023».

Les offres seront déposées au siège de Cordaid Burundi sis à KIGOBE Nord, 8 Boulevard MWAMBUTSA IV. Toute offre reçue après la date limite sera d’office rejetée.

VIII. DATE ET LIEU DE SOUMISSION DES OFFRES

Date limite de soumission : 04/12/2023 à 10heure( Heure de Bujumbura).

Lieu de dépôt : Dépôt du dossier physique au bureau de Cordaid-Burundi sis KIGOBE NORD 8, Boulevard MWAMBUTSA IV, P.O Box 6701, Bujumbura/Burundi, téléphone : +257 22 21 01 99 avec Objet : Offre pour Audit du projet « Just Future 2023 ».

IX. DISPOSITIONS FINALES

Tout dossier déposé dans le cadre du présent appel ne pourra en aucun cas être rendu au soumissionnaire.

Seul le candidat retenu sera contacté.

L’évaluation des offres sera effectuée par une commission d’évaluation interne des offres et au moyen d’un processus à quatre étapes tel que décrit ci-dessous

  1. a) Evaluation de l’offre technique (pondération 70)

L’offre technique sera notée sur 100 points répartis de façon suivante

  1. Niveau de formation académique du consultant principal ou Chef de mission/ 20 pts
  2. Adéquation de la méthodologie proposée (note de compréhension de la mission+ plan de travail) 120 pts
  3. Expérience professionnelle / 60 pts
  4. B : La note technique (NT) minimum de qualification requise pour l’étape d’évaluation financière est de 70 points.
  5. Évaluation de l’offre financière (Pondération 300/0).

Pour évaluer une offre financière, Cordaid Burundi prendra en compte les éléments ci-après : Le prix de l’offre et les ajustements apportés au prix pour corriger s erreurs arithmétiques. Les offres financières des soumissionnaires sélectionnés pour l’évaluation financières seront classées, et une Note Financière (NF) maximum de 100 points sera attribuée à l’offre la moins chère et proportionnellement aux autres

NF = offre financière la moins chère x 100/ offre financière du soumissionnaire concurrent La Note Générale (NG) du soumissionnaire sera calculée comme suit : NG= 0,7NT + 0,3NF

  1. Comparaison des offres et attribution du marché

Après évaluations techniques et financière, les notes pondérées seront additionnées en vue de pouvoir faire la comparaison des offres sur base de la Note Générale.

L’offre économiquement la plus avantageuse sera celle dont la moyenne pondérale des notes issues de l’évaluation technique et financière est la plus élevée.

  1. Lutte contre le financement du terrorisme
    • Le Cabinet d’Audit certifie que ni elle, ni ses représentants, ses consultants et partenaires ne figurent actuellement sur la liste des parties volontairement exclues, inéligibles, suspendues ou récusée d’un(e) quelconque service ou agence gouvernemental(e).
    • Le Cabinet d’Audit certifie qu’elle se conforme à l’ensemble des lois qui interdisent les transactions ou aides apportées à un groupe terroriste et qu’elle ne fournit aucune assistance à des personnes ou entités soutenant le terrorisme.
    • Le Cabinet d’Audit ne certifie qu’aucun des fonds reçus en vertu de la présente Convention n’est utilisé afin de venir en aide à des personnes ou entités associées au terrorisme.

Le Cabinet d’Audit n’a pas le droit de fournir une assistance ou d’organiser, de gérer ou d’affecter une aide quelconque via des groupes militaires ou combattants.

Le Cabinet d’Audit est tenu de signaler tout cas de détournement ou d’ingérence par un groupe armé, y compris une organisation terroriste.

  • Le Cabinet d’Audit certifie qu’elle ne figure pas sur la liste du Comité du Conseil de sécurité des Nations Unies créé par la résolution 1267 (1999). Cette liste peut être consultée à l’adresse suivante : https://www.un.org/securitycouncil/content/un-sc-consolidated-list
  • Le Cabinet d’Audit consent à informer Cordaid immédiatement en cas de violation de ces dispositions.

Si Cordaid a autorisé le prestataire à sous-traiter, les dispositions du présent article seront intégrées à tous les contrats de sous-traitance conclus par le prestataire en vertu de la présente Convention.

  1. Signalement des cas de mauvaise conduite ou de fraude

Si vous êtes victime, témoin ou suspect d’une fraude, veuillez signaler votre problème en utilisant l’une des options suivantes

– La directrice pays au téléphone +257 22 21 01 99, Email Jolien.vanooijen@cordaid.org – Le responsable de l’intégrité via inteqrity@cordaid.orq ou

esoko | Cordaid

Cordaid (ONG)

info@cordaid.org
https://www.cordaid.org/
ROHERO I, avenue du marché numéro 9

Au Burundi, CORDAID oeuvre dans les domaines de la santé, de la sécurité et dans le domaine de la justice.

Dans le secteur des soins de santé, CORDAID est l’une des principales organisations, après avoir introduit le financement basé sur les résultats (RBF), une méthodologie qui a rapidement été adoptée par le gouvernement dans sa politique de santé nationale. CORDAID se concentre particulièrement sur l’amélioration des services de soins de santé en matière de sexualité et de procréation et la lutte contre la violence sexuelle et sexiste.

Néanmoins, le taux de fécondité pour chaque femme est proche de 6 enfants. C’est la raison pour laquelle CORDAID continue d’être très actifs dans le domaine des SDSR. En outre, Cordaid s'attaque aux défis suivants: la mortalité maternelle et infantile, qui figure parmi les plus élevées d'Afrique; maladies chroniques par le soutien aux écoles de médecine; cancer du col utérin par un traitement et une prévention innovants; violence sexuelle et sexiste par la sensibilisation et la sensibilisation.

L'un des principaux défis de leur programme de sécurité et de justice, compte tenu de l'environnement complexe actuel, consiste à faire en sorte que la société civile dispose de suffisamment d'espace pour être en vie, être active et fonctionner …

Read more about Cordaid
see more vacancies